Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 23:44

...

Aujourd'hui dans le bibliobus après avoir sélectionner une trentaine d'ouvrages je demande conseil à un bibliothécaire en précisant que j'ai envie de lire un bon roman pas trop cynique, mais pas une histoire d'amour mièvre non plus.

Il m'a conseillé le dernier Marc Levy.

J'ai précisé que j'avais abandonné presque tout snobisme, sauf en ce qui concernait le thé et les livres et que je cherchais quelques chose de bien écrit.

Il a sorti le dernier Guillaume Musso.

J'ai refusé à nouveau.

Résultat, je viens de finir "Les nouveaux cons" d'Etienne Liebig parce qu'il m'avais fait triper avec "comment daguer la catholique sur les chemins de Compostelle" et parce que je reste frustrée de ne pas avoir eu l'occasion de lire "comment draguer la militante dans les meeting politique".

Je l'ai choisi comme une grande, parce que je garde un souvenir attendrit de l'auteur qui était venu dans ma boutique à l'époque lointaine où je travaillais en librairie. Et qui m'avais offert son livre pour le plaisir de me le dédicacer alors même que je lui avait expliqué que ce qui m'intéressais c'était l'intérieur de livres.

J'ai la nausée.

Je partage beaucoup d'idées avec l'auteur.

Mais je reste une indécrottable humaniste optimiste.

Et je me dis que finalement Lévy... c'était pas si mal...

Repost 0
Published by Dame_Blanche - dans Les mots de autres
commenter cet article
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 16:19

Ma meilleure amie m'ayant offert l'Univers je me roule dans les mots des autres. J'ouvre un e book le refermerme. Juste pour le plaisir d'humer les mots. Et s'il manque l'odeur du papier, la sensation de richesse est là.

De Terry Pratchett, et sans grande originalité puisque wiki vient de m'apprendre quaprès J K Rowling c'est le deuxieme auteur vivant le plus apprécié, je suis fan.

Il me fait rire, rêver, penser. Quand je lis ses mots je comprends Jung et son inconscient collectif. Ses archetypes viennent me chercher au coeur de moi même y extraire des bribes de Carrotte et de mémé Cirdutemps, un brin de Nounou... Je me vie et rie de mes personnages.

Je viens de lire avec délice des petites perles que je n'avais jamais lue... Dans ce collier de mots où la majorité des choses qu'il a écrite sont relues et, certaines comme de Bons présages quatre ou cinq fois, je ne compte plus, je viens de découvrir : Drame de Troll, La Mort et après?, Reformorphose, Théatre de la cruauté et le plus savouvreu de tous la mer et les petits poissons avec mémé, Mémé!!!

Pratchett Power!

Repost 0
Published by Dame_Blanche - dans Les mots de autres
commenter cet article
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 19:23

0LIVRE.jpg

Dans mon histoire il y a eu des livres, des livres et encore des livres. Ceux de ma maison, ceux que je choisissais soigneusement dans le catalogue de France Loisirs que j'épluchais scrupuleusement tous les trimestres.

Les bibliothèques où je passais des heures. Celle de ma grand mère dont j'adorai l'odeur, celles de mes écoles, celle de mon village que j'ai tenue bénévolement à 16 ans. Livres sacrés.

Mr M en seconde, avait reussi à me faire écrire dedant. J'en acheté deux : un pour écrire, l'autre pour le garder intacte. Il y a pas longtemps j'ai gardé les livres griffonés et me suis débarassée de ceux qui étaient vierge. Avec les années l'imporance était ailleurs.

J'ai sauvé des harlequins (!) sans couverture pendant des mois. J'ai sauvé tous les livres que je pouvais pendant des années. Avec mon homme nos bibliothèque débordent.

Grace à Gilbert Joseph une bonne partie c'est reconverti en livre qui m'intéressais plus que ceux que je possédais avant.

Aujourd'hui j'arrive a ne garder que ceux qui m'interessent ou presque. L'essentiel de ces milliards de mots qui sont entrés en moi.

Maintenant, j'idolatre toujours ces papiers imprimés mais j'arrive à découper dans les encyclopédies, à transformer en fleurs les cours de solfège et en hérisson ou en lanterne les livres que je n'arrive pas à faire adopter ou à revendre...

Repost 0
Published by Dame_Blanche - dans Les mots de autres
commenter cet article
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 20:39

Cet après midi avec ma Lutine nous sommes parties en expédition dans une nouvelle* médiathèque Garcia Lorca (de mémoire

"et cette bouche absente

et Lorca qui s'est tu

emplissant tout à coup l'univers de silence

contre les violents tourne la violence

dieux! le fracas que fait un poète qu'on tu" Aragon

 

A peine le double de celle de mon village natale...

Mais... Mais elle porte en elle une chaleur, une conivence de lecteurs que je n'ai pas retrouvé à Emile Zola.

Je ne doute pas d'en faire le tour rapidement mais j'y ai trouvé un nouveau Comès (j'aurai volontiers danser autour de la bibliothéquaire) : Dix de der (àla lecture il me parle carrément moins que Silence ou la maison où rêvent les arbres...)

Un nouveau Baricco!!! (merci encore Dame bibliothéquaire)...

Et puis deux autres précieux ouvrages : L'herbier des fées dont les illustrations de Beinjamin Lacombe m'ont enchantée!

 


 

Et un livre somptueux Peintures végétales avec les enfants d'Helena Arendt qui regorge d'astuces pour  créer et donner des couleurs à partir de tout! J'étais déjà sous le charme quand j'ai jetté un oeil aux éditions la plage j'ai compris pourquoi  éductions alternatives, jeux coop, Yoga, questions sur la violence éducative... si j'avais pas déjà été convaincu j'aurai sans doute sucombé à leur aléchant extrait de catalogue...

Dans la foulée j'ai commencé à créer mes encres avec du café, du maté, du robibo et du thé noire...

 

 

*nouvelle parce que nous ne l'avions jamais explorée...

Repost 0
Published by Dame_Blanche - dans Les mots de autres
commenter cet article
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 21:01

index.jpg

 Le combat du bien contre le mal est en nous... Le motif est connu, c'est une quète intitatique où le héros découvre ses pouvoirs et un peu de lui même à chaque page. Les personnages secondaires sont prévisibles. Une sorte de Harry Potter où la magie se situe dans le corps humain...

Et pourtant, c'est doux à lire, bien ficelé, je m'y suis laissée prendre. Et si parfois j'ai vu venir les scènes parce que je ne suis plus une inocente lectrice dans l'ensemble je me suis laissée portée et emportée.

Repost 0
Published by Dame_Blanche - dans Les mots de autres
commenter cet article
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 21:47

Qu'on soit tous d'accord : je n'aime pas la bd à part Comès (mais avec des titres comme "Silence" , silence.gif"La maison où rêves les arbres" je peux être absoute). Je n'aime pas les histoires de zombis, ni les trucs gores...

Mais... Parce qu'il ne peut y avoir qu'un mais... Cette fourbe d'Alambrine a fait rentrer dans ma demeure le Mal. 11 tomes de Walking Dead (11 sur les 14 la fourbe). Et puis internet a décidé de faire comme si on revenait à l'aire prétoilienne (préhistoire pour avant histoire, prétoilienne pour avant la toile oui Mdame!) Bref j'ai lu un, puis deux... Puis trois, puis tous... jusqu'au 11. J'étais prête à me prostituer pour le 12 ça n'a pas été nécessaire puisqu'elle l'a enfin acheté. Je ne répond de rien si une bonne âme me propose de vendre la mienne pour le 13 et le 14.

JE VEUX LA SUITE!

walking-dead.gif

Vous z'inquietez pas trop je viens de postuler pour une communoté qui se nomme les "lecteurs addict" ou quelque chose du genre. Chez pas si c'est un peu comme les AA un programme en 12 étapes, mais je suis sure qu'ils pourront me sauver de ma drogue.

Ou pas.

Y'a pas quelqun de mon entourage qui pourrais me prêter la suite? S'il voooouuuus plait Mâdame, Mônsieur?

Repost 0
Published by Dame_Blanche - dans Les mots de autres
commenter cet article
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 09:30

REGLEMENT.jpg

Avec la communication bienveillante j'ai appris à reformuler positivement mes demandes. Les règlements de tous poils me hérissent. Je m'y sens à l'étroit, infantilisée,

A la médiathèque Emile Zola, pour l'espace enfant, ils ont créé un reglement nettemement plus intéressant.

Comme le souligne Roi Noir le "je dois" est encore un peu problématique, mais on voit se dessiner une intention agréable.

J'imagine la même chose en remplaçant le "je dois" par "Pour le confort de chacun, nous vous demandons" mais c'est moins impactant.

Quelqu'un a t-il une autre solution à proposer?

Repost 0
Published by Dame_Blanche - dans Les mots de autres
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 21:18

P9160108-copie-1.jpg

Journée émotionelement forte.

Rencontre avec Marie de Henzel et ses mots "Les personnes vulnérables nous humanisent."

Merci.

Repost 0
Published by Dame_Blanche - dans Les mots de autres
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 21:27

 

Festival d'Alès.

Un radeau dans le gardon.

Trois danseurs en blanc.

 

Animaux marins.

Au delà de l'humanité.

Spectacle minéral.

 

J'ai été entrainée avec eux dans la poésie des éléments. Capturée par leur gestuelle. Accrochée à la force de leurs regards. J'ai aimé les voir évoluer, jouer avec l'eau ou entre eux. Je sors de ce spectacle envoutée.

Permettez moi de partager... un peu de leurs mouvements.

 

2.3-1.jpg

 

2.3-3.jpg

 

2.3-7jpg.jpg

 

2.3-9.jpg

2.3-27.jpg

 

Suivez le lien y'a même des vidéo du spectacle

 

 

www.studioeclipse.be

 

 

 

Repost 0
Published by Dame_Blanche - dans Les mots de autres
commenter cet article
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 21:34

8.jpgEn y réfléchissant je trouve que cet article irait mieux dans leblog de Dinalant... Elle est en anglais, d'un humour grinçant et est d'un gout discuable. Je suis tombée sur cette pub en faisant des recherches pour la formation en communication bienveillante et consciente que je donnais hier. J'ai beau être pour le don d'organe comme je l'ai déjà signalé sur free (!) cette pub me mets mal à l'aise.

Mais j'ai envie d'écrire et je me sens pas encore d'écrire des choses importantes...

Repost 0
Published by Dame_Blanche - dans Les mots de autres
commenter cet article