Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 23:30

 

   

Je n'avais jamais réfléchie que pour avoir ant-algique dans la langue française il fallait quelque chose à s'opposer. Un truc pas chouette à quoi dire non.
Et puis j'ai rencontré Camomille.
Camomille, algique.
Camomille sa vie comme une chandelle en bout de souffle n'en fini pas de s'éteindre.
Camomille que chaque seconde fait vaciller.
Le peu de sa peau qui dépasse des draps est violette comme un parchemin déchiré. Ses veines y dessinent en bleu les routes d'un carte aux trésors. Mes doigts osent à peine en effleurer les chemins de peur d'aviver la douleur. C'est un corps qui contient une vie, c'est une plaie vive, un innommable entrelat d'écorchures.
Camomille ne parle plus. Je ne connais que son présent. Un présent où elle n'en fini pas de mourir.
Dans sa chambre, sur une étagère poussiéreuse il y a quelques photos d'elle plus jeune, un bol avec son prénom et un réveil qui égraine les secondes et dont le tic tac résonne dans le silence.
Dans sa chambre il y a un lit avec des barrières de chaque coté, un moteur qui ronronne périodiquement pour gonfler le matelas et éviter les escarres.
Dans sa chambre il y a une odeur âcre qui prend à la gorge.
Dans sa chambre il y a Elle. Camomille.

Un chien on l'abattrait.

Et pourtant je ne sais pas comment vous décrire ce qui se passe dans cette chambre là, avec cette personne là. Mais je me suis faite la réflexion que parfois quand on abat un animal par compassion c'est par compassion pour soi qu'on le fait. Parce qu'à voir la Vie s'accrocher à ce corps instant après instant il y a un truc qui tient du magique. Un truc qui fait que cette Vie là je ne sais pas pourquoi elle s'accroche, mais qu'elle s'accroche, c'est indéniable. Par quel espèce de tour de passe passe je devrais à sa place décider que c'est le temps pour elle de partir? Je ne sais pas ce qu'elle attend, ni même si elle attend, mais je sais que jeudi prochain je serais là avec elle. Et le jeudi d'après. Et celui d'après encore… Parce que j'ai choisi de l'accompagner jusqu'à sa fin.
Ce temps hors du temps où je lui caresse les cheveux, ce temps de silence parce que je vais pas meubler ou lui hurler dans les oreilles qui n'entendent plus très bien et d'une douceur indescriptible.

Au premiers temps de notre vie d'humain on ne parle pas, on passe les journées sans pouvoir bouger ou presque, on dors beaucoup, on ne fait rien, on est dans l'être et parfois même pas. La conscience n'apparait que plus tard. Aux premiers temps on a besoin des autres pour manger, se laver et rester propre et ce n'est pas une indignité.

Le début de la vie est contemplatif, la fin aussi parfois.

Camomille, j'aimerai être là à ton passage. J'ai pas envie de trouver en arrivant ton nom sur la première page du classeur, ni ta fiche dans les archives. J'ai pas envie de voir ta chambre vide. J'aimerai juste là ma main effleurant la tienne un jeudi où tu auras fini d'attendre.

Repost 0
Published by Dame_Blanche - dans *la mort est un homme
commenter cet article
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 00:18

5BISNET.jpg

5NET.jpg

5TERNET.jpg

Quand il sourit, ses yeux sourient avec lui...

Quand il parle, ses mains parlent avec lui...

J'aime sa liberté, plus, j'aime son engagement à être libre qui passe par la réflexion. J'aime sa manière d'être. Le courage qu'il a eu pour venir me voir, s'exposer à la lumière de mon attrapeur d'image, alors que ça faisait des années que nous nous étions pas vu.

C'est un bel homme, profond que j'ai croisé de loin en loin sans le rencontrer quand il était sur Montpellier. Maintenant, il est en Bretagne... En le rencontrant aujourd'hui, en l'écoutant parler de lui, puisque il savait déjà beaucoup de moi en me lisant ici, je me dis qu'on doit passer à coté de quantité de trésors... Tous ces gens que l'on croise sans les voir portent en eux une telle richesse...

J'aime les êtres humains en général, mais cet humain là en particulier est entré dans mon coeur ce matin.

 

PS certains d'entre vous le connaisse, y'en a t il qui le reconnaisse?

Repost 0
Published by Dame_Blanche - dans Les gens que j'aime
commenter cet article
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 21:01

3984Partir loin, vers un ailleurs incertain. Fuir l'injustice et la destruction.
Ils ont effacé ma mémoire. Page après pages, mots après mot. De mon histoire il reste les silences et des bribes de souvenir tous fondu dans un grand flou. Et aucune image.
Je n'aime pas déménager.
Quand pose mes valises je me dis toujours que je vais rester. Je n'ai pas le tempérament d'une nomade.
Je voyage dans les mots, autours des livres et de l'univers intérieur de ceux qui les ont écrit. Je peux rester sur les signes imprimés de longues heures immobile ou tout comme. Tournant page après page, réflexions après pensées jusqu'à la dernière.
J'étais sur l'un... 6 mois de ma vie sont partie en poussière. Un crash non volontaire. C'est si fragile l'immatérielle de la toile.
Et puis sur l'autre, espérant que se serait mieux ailleurs... Eux ils ont tout radié. Me laissant seule à mes silences, à ma mémoire perdue, à mes questions sans réponse. Seule avec cette furieuse envie d'écrire et nul par pour déposer mes mots chez moi.
Arriver

Repost 0
Published by Dame_Blanche - dans Avec ou sans sucre
commenter cet article
13 septembre 2004 1 13 /09 /septembre /2004 10:44

Voyant que mon commentaire menaçait de durer trois pages... J'ai préféré venir ici... Tant qu'à faire autant profiter des smilets...


Oui, je suis une de ces étranges personnes adepte des jeux de rôles...


Dans le monde de l'OEuil Noir (un médiévale fantastique), je joue une prêtresse de Raïa (déesse des trois amours : éros, philos et agapé soit dans l'ordre charnel intellectuel et universel)... J'ai fondé un ordre itinérant avec un ancien méchant (qui été à deux doigts de finir brulé par l'inquisition et que j'ai sauvé) nous partons défrustrer le monde... Il n'y a pas de méchant juste des gens qui souffrent, et des frustrés... Libertine avant moi ce perso qui se nomme Loune m'a revelé... Je l'ai batit à mon image et son image est devenu moi. Loune est d'ailleurs mon nom d'artiste quand je pose comme modèle.


A Agone après avoir joué une morgane élevée par un satyre, je joue une débile mentale profonde... et naïve. Joyance est un géni en peinture... c'est surtout un hommage à ceux que je nomme mes grands monstres, entandez les fous et les simples que j'accompagne pendant l'été et qui m'ont tant apporté.  Les gens les regardent comme des bêtes curieuses, certains ont les traits si defformés que le monde horiffié s'en détourne le coeur au bord des lèvres, ils repugnent la bonne société, ils font peur, ils incarnent la maladie et la mort, ont voudrait les cacher... Et pourtant ils m'ont donné l'amour sans condition. Ils m'ont appris à vivre au présent... A savourer l'instant, moi qui restait écartelée entre un passé blessant et un avenir angoissant. Avec eux, une paire de chaussure à lasser prends parfois un quart d'heure, choisir une carte postale bien plus, mais chaque seconde est vécu pleinement. Il m'ont appris à habiter le vie... à aimer sans rancune ni condition...  Alors quand on me dit que se sont eux les fous... Ceci ma MJ a un peu halluciné quand je lui est parlé de mon perso... Maintenant ils sont tous fans (pj compris)


Un pyrim à Néphilm, une psycho médecin ailleurs... Je joue en général des perso forceurs, socials, contre la violence, charismatiques et naïfs... Je m'aime bien et comme je suis un peu tout à la fois j'aime bien me jouer dans plusieurs monde, me surprendre...

Repost 0
Published by Dame_Blanche - dans Avec ou sans sucre
commenter cet article
13 septembre 2004 1 13 /09 /septembre /2004 10:33

Quelques mots pour vous dire que j'ai finalement réussi... à retrouver mon précieux lien... J'ai pas mal de  malus dans ma carac technologie moderne aujourd'hui...


Figurez vous que Canon (mon bel appareil photo) à décider de faire disparître dans la quatrième dimention près de 300 photos. La marmaille que j'avais pris sous tous les angles, mes petits monstres préférés se sont envolé de la carte mémoire... Je suis folle de rage! Je piste depuis la rentée les affreux... Et je commence à en avoir un belle collection, mais me faire ça, à moi... pour peu que je le laisserai enfermé dans ces bulles deux ou trois jours histoire qu'il comprene qu'il a abusé. Mais le traître sais que je dois encore partire en excursion cette après midi avec une damoiselle... 

Repost 0
Published by Dame_Blanche - dans Avec ou sans sucre
commenter cet article
12 septembre 2004 7 12 /09 /septembre /2004 00:17

22102007072271200119299mh1ni en orthographe (vous vous en appercevrez vite), ni en cuisine (je sais faire le pain et le thé au delà c'est à vos risques et périls, ni en orientation (je maîtrise à peine la ligne droite) et certainement pas en modestie... Mais, je suis tout de même très fière de moi je viens de trouver seule (un peu par hazard il est vrai) comment écrire dans ce blog...  Bonjour donc à tous à toutes (ce qui se résume pour le moment à moi même qui suis au clavier et à la Belle Ambre sans qui je ne serai jamais arrivé là(beau discours d'intoducion pour nous deux non?) Merci à toi.

Repost 0
Published by Dame_Blanche - dans Avec ou sans sucre
commenter cet article