Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 22:54

MOCHE.jpg

photo de Thierry mon frère

 

Après maman, après "je transforme les filles en princesse", avant les soins palliatifs et parce qu'en ce moment je me replonge dans les délices de la photo il m'arrive de répondre "Pin Up".

C'est étonnant comme les choses changent.

Petite je me sentais jolie, mais les autres ne le voyait pas. Adolescente à part 15 jours de grâce sur Toulouse personne ne voulais sortir avec moi et  la moyenne d'âge des gens qui me dragaient était de 70 ans (à 15 ans c'est rude!).

Je suppose que plus tard quand j'aurai autant de rides que d'années viendra un jour où les photographes arrêteront de me trouver sexy.

Déjà avec la grossesse mon corps c'est modifié et le photographe de ce matin me faisais signe pour me demander de rentrer mon ventre. En attendant depuis que je suis arrivée sur Montpellier les gens (hommes comme femmes) m'arrêtent dans la rue pour me dire que je suis jolie.

Après avoir poser pour plus d'une trentaine de photographes j'ai des photos de moi sous toutes les coutures et j'en reste à ma première conclusion je suis jolie et mieux je m'aime bien! Quand au milieu des photos y'en a une qui ne me met pas en valeur je trouve la photo moche mais ça n'ébranle pas ma confiance en moi. J'arrive même à faire d'affreuses grimaces pour modifier mon image, m'amuser de mon double menton.

Je suis une narcissique qui s'assume. Je m'aime. Mais au bout de 1000 photos de moi (et même avant) je sature.

Oui, la photo m'a servie de rélévateur (et je remercie ma Princesse Adrien, Lydie et Christophe qui ont été mes premiers photographes). Quand je photographie à mon tour mes modèles, j'essaye de leur offrir ça, de leur renvoyer la beauté qu'ils porte en eux.

Parce que Claire Obscure a eu envie de faire des photos (et avant qu'elle se mette en couple et s'arrête) je m'y suis remise aussi.

Si ma Lutine était restée à l'école, j'aurais sans doute repris une activité professionelle avec les handicapés mentaux parce que j'adore le public (cet été j'ai eu une nostalgie terrible des camps de vacances adaptés et il s'en ai fallu d'un cheveux pour que je reprenne)... mais elle n'y est pas restée. Et je me suis demandée ce que j'allais faire pour gagner un peu d'argent sans devoir y passer trop de temps. Ma priorité restant de l'accompagner.

Ayant réactualisé un ancienne fiche de modèle sur un site j'ai été contacté. Ayant posé et savouré cela je me suis également inscrite ailleurs... Et j'ai reçu une avalanche de propositions.

En ce moment ça prend beauoup de mon temps entre les séances, les téléphones et les mails... Je vais essayer de trouver un équilibre le but n'étant pas de faire un "plein temps",mais j'avoue que d'être payée pour monter dans les arbres, visiter des lieux magiques, se baigner à la belle saison, se déguiser, et faire ça belle ça a quelque chose de fort sympathique.

Bien sur je pourrai faire autre chose... pour participer au monde. Mais j'aime bien que mes accompagnement en soins palliatifs ou autre reste du bénévolat. Un jour peut être que je reviendrais aux livres parce qu'entre eux et moi ça reste une passion...

Bien sur je peux faire de la formation pour adulte en communication bienveillante et des conférences.... Entre nous, il faut que je sois aussi exibitionniste pour parler devant 60 personnes une heure et demi que pour poser nue devant un seul photographe...

Bien sur tout ça, parce que tous ça c'est moi. Mais le délice d'être nue dans le soleil, d'avoir la liberté de sentir la brise sur sa peau est incomparable. Y'a dans cet acte de se monter nue à l'autre une intimité, une vérité qui transande toutes les différences. Et à travers tous mes déguisements je dis quelque chose authentique de moi. Et dans le regard que cet Autre pose sur moi, dans l'image qu'il me renvoie il y a quelque chose d'authentique qu'il me dit de lui. C'est cette rencontre qui est belle.

Je ne me sens pas femme-objet, même si je ne suis pas dupe d'une part de projection sexuelle. Je me sens l'âme sacrée d'une déesse d'Amour. Je donne ce que je montre, je l'offre. A travers la photo je m'aime mais peut être plus important encore à travers la photo je vous aime!

Partager cet article

Repost 0
Published by Dame_Blanche - dans Quand je fais ma belle
commenter cet article

commentaires